Les animaux de Kolobo

Publié le par Aude

undefinedKolobo c’est une ferme à ciel ouvert, sans clôtures ni barrières. D’abord citons les zébus, ils n’ont certes pas la même couche de graisse que nos laitières ou le muscle de nos charolaises, mais quelle prestance ! Signe de richesse et prospérité pour les tchadiens, on peut voir évoluer les zébus en liberté dans les rues du village. Ceux de Kolobo bénéficient depuis quelques années d’une relative bonne santé grâce aux campagnes de vaccinations mises en place par les étudiant de l’école vétérinaire d’Alfort et à la continuité dans l’effort par le Groupement de Défense Sanitaire constitué sur place.
 h23c.jpg
Les chèvres elles sont élevées pour la viande. L’idée était donc de promouvoir le lait de chèvre par la création d’un atelier fromage de chèvre. La chose n’est pas aisée car les chèvres n’ont jamais été traites par des humains et les habitudes ne sont pas faciles à prendre. Les chèvres évoluent en liberté pendant la journée, mais dès que viens le soir elles sont rentrées et gare à celles qui trainent … les chiens rôdent
 
n06c.jpgEn effet, les chiens au Tchad sont présent partout, dans les rues, les cours des maisons. Il n’y a pas de lien affectif avec les villageois, il s’agit plutôt d’une cohabitation. La journée ces chiens semblent placides évitant de croiser le passage des humains au risque de se prendre un coup de savate. Mais dès la nuit venue, ils se rassemblent en meute et parcourent la brousse en aboyant. Malheur à la petite chèvre qui se serait égarée et ne serait pas rentrée à temps…
 
undefined


A Kolobo on trouve aussi des poules, des cochons. Nous avons eu aussi l’occasion de soigner le cheval d’un peuhl nomade, qui avait entendu parler de nous et qui avait fait le déplacement exprès.



f03.jpg





Publié dans Tchad

Commenter cet article